La course à pied en moselle
 
AccueilDerniers postsCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Dim 15 Sep - 17:56

+++ = ABANDON

Dimanche 15 septembre : 8H30, 12°, nuageux, vent faible

Equipement : Maillot B'twin +TS kapteren/cuissard kapteren/chaussette kapteren strap/ XT4/manchon

Après une nuit passablement agitée (4H00 du matin A/R pour récupérer ma fille à 40km qui n'avait plus de chauffeur...) j'arrive à Briey pour 7H30, peu de monde et je réalise que j'ai oublié mon certificat médical... heureusement la bénévole me connais et un collègue "répond" de moi...

Le doute de finir les 35 km me tenaille, une fatique générale est réelle.

8H25 : breafing de course, suite aux pluies de toute cette semaine,  les organisateurs nous annoncent des conditions difficiles rendant certains passages très techniques.

Démarrage prudent, je reste avec le dernier tier, nous sommes une petite centaine à nous élancer sur ces 35 km, la majorité des participants ont préféré le 16km à 10H30.

Effectivement, le terrain est très très boueux, rendant les montées et surtout les descentes des plus périlleux. Les 10 premiers km sont parcourus en 1H12, au ravitailement commun, les bénévoles nous annoncent que le plus diffiicile est  entre le 20ème et le 30ème km.

Je reste dans le doute, malgré l'absorption d'un gel et une bonne assurance sur ce sol avec la XT4, j'ai la sensation de ne pas avancer, le plaisir est absent.

La fatigue va me faire chuter une première fois, je n'arrive pas à trouver mon équilibre, une glissade en arrière dans une ultime montée, je réalise que je suis à genou, les mains dans la boue, m'agripapnt au racines,  pour arriver en haut, trop c'est trop.

Après 2h15 de course et 17,5km parcouru, je m'arrête auprès de bénévole réglant la circulation, j'abandonne...



Premier abandon à mon initiative en près de trente années de compétition.

Difficile à vivre mais avec un peu de recul, je réalise qu'il était annoncé depuis un certain temps. Un kilométrage supérieur aux années précédentes,  aucune période de réel repos depuis le début de l'année, une perte de poids, depuis 15 jours un changement important de rythme de travail avec augmentation de 2heures de l'amplitude quotidienne et cerise sur le gateau, ces derniers 8 jours qui ont été des plus denses....

Bref, sans être des excuses, aujourd'hui j'ai préfére m'arrêter avant de basculer dans le dégoût et surtout j'ai réaliser que je n'étais même plus capable de trouver ma foulée, avançant comme un zombie...

Pour autant je maintiens mon calendrier.

Dans quinze jours j'ai rendez vous avec la course des Terrils avec vous tous, le 20 octobre cela sera le dernier ultra de l'année avec la BELFORTRAIL avant de faire un petit détour aux Pays Bas pour l'EUROCROSS.

Mais pour l'instant, je m'accorde une semaine de repos.

D'ailleurs les XT4, ont besoin d'un sérieux nettoyage.



Par contre les semelles sont restées "propres" assurant une adhérence à toute épreuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Ven 20 Sep - 21:25

VENDREDI 20 septembre :19H00, 14°; nuageux, vent nul

Une météo idéale qui devrait être la même dans 8 jours selon ma grenouille...

Equipement : cuissard kapteren/ maillot sans manche/XT4

En fin de compte pas de nocturne, juste un besoin de se rassurer avec cette séance light et surtout rechausser les XT4, nous nous étions quittez en mauvais terme..

La "douleur" à la hanche reste présente mais s'estompe même après 9km, aucune crainte à aborder les ornières, l'herbe mouillées nettoie à merveille de la boue de dimanche dernier.. Le sourire revient.

Une bonne douche, application gel FLECTOR.

Demain don de plaquette

Prochaine séance jeudi en nocturne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Jeu 26 Sep - 22:42

JEUDI 26 septembre : 20H00 15°, nuageux, vent nu

Retrouvaille avec la HL Quechua 500 light et dernier round d'essai avant la grand mess...

Equipement : Baggy Kapteren/TS Kalenji sans manche/XT4.

Transféré les lacets des XT3 sur les XT4, leur coté "rond" et légèrement élastique me conviennent mieux.

Juste une petite séance pour retrouver les sensations avec la frontale, le sol est sec en Moselle, allure au feeling, les sensations sont excellentes, la perspective de Raismes me transporte.. Le spot suffit largement, samedi avec les centaines d'autres éclairages, il fera comme en plein jour.

Le baggy est limite, même avec les poches vides (vraiment large la taille M ) samedi avec l'appareil photo, il va falloir que j'improvise une ceinture, quoique mes fesses au clair obscure de la lune sur les terrils pourrait inspirer des CR ...

Retour maison après 9,5km et 55mn, aucune douleur, j'ai retrouvé ma forme de 30 ans...smiley Faut juste que je soigne un début de rhume depuis cette après-midi.

Demain : cuisson patate douce et confection madeleines "énergétiques" maison (je donne pas la recette à APTONIA..)

VIVEMENT SAMEDI !!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Mar 1 Oct - 22:50

WEEK END à RAISMES

15h00 :Retour à Raismes, par manque de signalétique, je tourne un peu avant d'arriver sur le site de départ, j'ouvre la portière et c'est RENAUD qui m'accueille..

Retrait du dossard rapide, les bénévoles sont à pied d'oeuvre et avec beaucoup d'humour en plus,

16H00 : Passage obligatoire par le stand Kalenji, j'ai le plaisir de croiser toute l'équipe 2013 du Kalenji Club, Samuel, Jill et Nicolas + Vendeur Hénin en plein conseil clientèle,



17H00 : Retrouvailles avec Stéfouille et Allyx, 10 mois déjà et c'est toujours un plaisir de voir sa joie. Plein de choses à nous raconter

18H00 : La crème déjeuner tombe bien pour ne pas succomber aux stands de Churros ou frites proposés sur place, le tout bercé par BREL – FERRAT – BACHELET, je craque pour une promo sur un carton de 5kg de nounours en guimauve....

19H00 : il est temps de se préparer, l'équipement pour LES ALLUMES sera : TS Kapteren/short baggy Kapteren/chaussettes Kapteren strap/XT4/frontale HL Quechua, gants cycliste. J'ai oublié les manchettes, Allyx m'en prête une paire. + appareil Nikon COOLPIX pour immortaliser cette nuit.

Ma voiture, juste garée derrière le mur du site et nous servira de vestiaire pour aujourd'hui et demain. Comme des gosses, nous nous appliquons mutuellement nos tatoos Kalenji dans le cou, cette soirée est sous le signe du bonheur. L'équipe Kalenji se prépare elle aussi, chaque membre a une tenue complète Kalenji by night, Avant le départ un petit tour de chauffe s'impose dans le parc.

20H00 : la nuit tombe, de nombreux participants sont encore coincés dans des bouchons, le départ est retardé, c'est ça la rançon du succès, Il fait bon, la pluie ne s'est pas invitée, l'esprit est à la fête, cela ne fera que prolonger ce moment magique, juste une petite angoisse avec la CW300 qui a du mal à capter, mais après plusieurs démarrages c'est OK.

20H20 : départ par vague successive, la cohue crainte à l'entrée des bois n'aura pas lieu, une foule enthousiaste est postée tout du long, c'est vraiment magique, Après 2km le premier terril se présente, instant spécial, sans décerner le sommet, nous sommes tous à quatre pattes pour nous hisser, les gants préconisés par Stéfouille étaient une sage initiative, la personne devant moi a des difficultés à se stabiliser, les cailloux roulent, il faut patienter, impossible de se déporter !!!

Ouf le sommet est atteint, j'ai perdu de vue Stéfouille et Allyx, un arrêt photo s'impose après cet épisode, La descente se fait sereinement, le sol est sec, les XT4 assurent un maintien parfait, je double de nombreux participants peut à l'aise dans ces conditions nocturnes. Pas de bousculade, l'esprit reste bon enfant, personne ne joue le chrono, de nombreux orchestres se sont installés au milieux des terrils et jouent en pleine nuit !!! Des bénévoles sont sur le bord avec des lampes pour signaler les difficultés, nous passeront tous la ligne d'arrivée !!!

Superbe passage auprès de la tour avec un jeu de son et lumière féerique, je reste étonné par la foule présente qui nous encourage. Le deuxième terril se présente au 4ème kilomètre, la montée est moins technique, arrêt sur la hauteur, le bassin du Nord est à nos pied.



Il reste 5km, que du plat, mais les pavés appellent à la prudence, demain la Sauvage est au programme. Les pluies de la semaine précédente ont peu marqué les sols, quelques flaques et passage boueux qui ne présentent aucune difficultés. La foule reste dense, les enfants tendent les mains pour les claquer, on est porté par cette émulation,

Passage de la flamme rouge, un petit pont, une heure après le départ me revoilà, le château s'est habillé de ses plus belles couleurs, un sprint dans la dernière ligne droite, la foule est encore plus nombreuse, danse et rire sont les consignes de cette course, les bandes sonores de STAR WAR et du SEIGNEUR DES ANNEAUX nous transportent, jamais connu un arrivée aussi enjouée, c'est l'accueil du Nord. Stéfouille et Allyx m'attendent, on se congratule, c'est la liesse, oublié toutes les fatigues des semaines précédentes et même rhume qui m... depuis jeudi.

Vendeur Hénin a tenu ses promesses, le logo Kalenji illumine les arbres, le signe de ralliement de cette nuit.

22H00 Mais il est temps de quitter cette fête, demain la Sauvage nous attend, la fatigue aidant fait même voir à certaine un serpent dans l'herbe ….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Mar 1 Oct - 22:51

WEEK END à RAISMES, suite

Sur le chemin du retour, la pluie vient mouiller le pare-brise, nous croisons les doigts pour que cela ne s'éternise pas. « Greg », l'heureux compagnon de Stéfouille nous accueille avec un superbe feux de cheminée et nous voilà à prolonger cette soirée autour d'un thé pour découvrir que nous avons beaucoup de points communs dont TOLKIEN.



01H00 : il serait temps de penser à dormir après s'être lavé de cette poussière des terrils

04H00 : opération « stoppage tic-tac » muni de la frontale, je monte sur une chaise pour mettre un terme au tic tac de la pendule murale qui m'empêchait de trouver le sommeil (@Stéfouille : la pile est sur la table)

7H30 : petit déjeuner : café et brioches énergétiques. Pour aujourd'hui l'équipement sera : TS Kapteren/cuissard Kapteren/chaussette Kapteren strap/XT4. J'ai la gorge fortement irritée, le rhume fait son réveil aussi, un peu pâteux, l'option camel avec 1L de boisson est retenue.

09H00 : nous revoilà sur place, il y a encore plus de monde ! Vendeur Hénin se joint à nous, la Sauvage se fera à 4 sur un mode « photo ». Retrouvaille avec So qui démarre plus tôt et je laisse un mot sur le "wall" qui est cette fois réel.... Galaté est partout !!!!



11H00 : photo de la Team avant le départ et c'est reparti !!!

De jour, je réalise le « mur » du 1er terril, une pure folie comme j'aime. L'adrénaline de la veille est encore présente mais je réalise rapidement que la fatigue aussi, la nuit a été courte, j'ai du mal à trouver ma respiration, les jambes sont lourdes. L 'idée de terminer sous 2H30 est abandonnée, terminer tout court sera bien. Je laisse partir Allyx, Stéfouille et Vendeur Hénin.

Nouveau passage devant la tour, de jour, le site perd un peu de sa féerie, en haut du 2ème Terril, je suis touché de voir que suis attendu par la Team, instant émotion, je terminerai pour eux aussi. Cette 2ème montée m'a épuisé et il reste encore 2 terrils....

Passage en mode « tourisme » l' écran de la CW n'indique plus que le temps et les km parcourus, j'abandonne le rythme.

12H00 : à peine 8km de parcouru, ce passage sur les pavés en ligne droite n'en finit pas, la foule se clairsème, le 3ème terril est avalé avec peine. J'effectue une pause assez prolongée au ravitaillement en réalisant que j'ai oublié de prendre quelques barres avec moi. D'après la lecture du tracé, je pensais que le 4ème terril se trouvait vers le 10ème km, j'ai tout faux, il est 3km avant l'arrivée....

13H00 : traversée d'un paysage lunaire, heureusement le soleil est présent et fait oublier ce vent, une cornemuse se fait entendre au loin, c'est vraiment magique cette course, jamais croiser des bénévoles aussi enthousiastes. Voici le 4ème terril, la corde est absente, la montée s'effectue en s'accrochant aux racine sous l'oeil du photographe....



Passage de la flamme rouge, STONE et CHARDEN sont au loin, j'informe un cycliste qu'il aille prévenir l'arrivée que si cette musique persiste, je ne rentre pas !!!! NON MAIS …

Ma requête est entendue, je peux enfin franchir cette ligne, fatigué mais content, la Team est là. Rien de mieux pour clôturer ce week-end magique. Nous nous quittons en se promettant de se retrouver bientôt, l'esprit Kalenji c'est ça aussi. Il n'y a pas de mots assez fort pour décrire le bonheur de ce week-end.

La page est tournée, maintenant la BELFORTRAIL m'attend.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Jeu 3 Oct - 18:13



JEUDI 03 octobre 15H00, 19°, vent Nord/Est moyen

Equipement : TS Kalenji/Short Kiprun/Mizuno Mustang avec semelle orthopédiques

En cette après midi ARTT, une petite séance tranquille avec un retour sur la route. Après une réunion action sociale qui s'est bien déroulée, le besoin de s'aérer les idées s'impose. Le soleil reste légèrement voilà mais 19° pour un 03 octobre relève de l'exception, sauf que ce vent d'Est rappelle que l'automne est là.

La foulée reste légère, le cadran oscille entre 9,5 et 10,5km/h. le tracé sera plat avec belle portion vent de face. Juste une légère humeur de la hanche quand je laisse à allonger la foulée, le rhume est resté à Raismes (y'en a qui tousse depuis dimanche ????) encore un peu la gorge irritée, de toute façon à 3 semaines de cet objectif, inutile d'en faire trop.

Soit une séance d'1H30 pour 14km.

Dimanche sortie matinale trail de 3H00.

Reprendre une cure de BION3 comme l'année dernière entre le marathon et la Saintélyon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Dim 6 Oct - 14:44

Dimanche 06 octobre

12°, ciel nuageux, vent nul

Equipement : short kiprun/maillot ML/chaussettes crivit/XTA.

Séance light en mode trail test pour aujourd'hui. Dès les premiers km, le nouveau système d'attache (voir photo plus haut) montre ses qualité, je craignais un ballottement avec des coups répétés des poignés sur le haut du crâne, mais les bretelles du LAFUMA Kinétic assurent une parfaite immobilisation de l'ensemble.

Mëme résolu le bruit de la bille du sifflet qui semblait agacer l'entourage. Idem pour la poche poubelle, lui ai trouvé un emplacement plus accessible.

Séance qui me permet aussi de tester les gels ENERGY gout  salés et cola, la digestion passe bien avec un gorgé de boisson, le goût n'est pas trop prononcé et ne reste pas dans la bouche.

Le tracé emprunté m'amène sur les hauteurs des bois d'Augny, un sol humide comme je les aime surtout avec les XT4, c'est la saison des champignons mais je reste en mode entrainement et non cueillette.



La descente se fait par la route, l'allongement de la foulée réveille un peu ma hanche, un retour plus souple le long du canal est plus judicieux. Je croise de nombreux coureur, dimanche prochain c'est le marathon de METZ, j'y serai comme bénévole. Les cygnes ne sont guère perturbés pas ces passages incessant.

Déjà 20km de parcourus pour 2H10, une pensée pour Tout Doucement qui est sur son premier semi-marathon. Cela suffira pour aujourd'hui. Bonne nouvelle, la balance s'est stabilisée, je reste en deça de mon poids marathon de l'année dernière : 69,5 au lieu de 70,5.

Pour fêter l'évènement, je vais consulter un livre de recette dédié au chocolat wink

Une seule séance programmée la semaine prochaine, samedi don de plasma, dimanche après le bénévolat sur le marathon, certainement une séance route de 2H00.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Mer 9 Oct - 21:58

Mercredi 09 octobre : 18H30, 12°, nuageux, vent Sud moyen

Equipement : short kiprun/TS Kalenji Club/chaussette Crivit/Kiprun SD

Bientôt le retour des séances à la frontale, et dire que la Saintélyon affiche déjà complet à 2 mois de la date...

La météo est idéale, à partir de demain est annoncé l'arrivée de l'automne avec les premières chute de neige dans les Vosges...

Mais pour l'instant, que du plaisir à courir la nuit tombante, la sensation d'effort s'amoindrie, je jette de temps en temps un coup d'oeil sur le cadran de la CW300, l'objectif est de conserver une vitesse sous 10km/h.

Direction les jardins de la Seille, passage place Mazelle, les travaux sont terminés, mais la circulation est revenue... une petite montée de la rue des Jardins, du monde encore Rue des Clercs, la Place de la République se prépare à recevoir les marathoniens dimanche, je leur souhaite une météo aussi clémente (cela me conviendrait aussi pour mon rôle de bénévole), retour par la rue du XXème Corps, bref 11,5km bouclé en 1H08. et sans fatigue ni pause, effet BION3 ?????



Prochaine séance vendredi en allure trail aussi .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Jeu 10 Oct - 22:36

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Ven 11 Oct - 22:59

Merci, le "yoda" veut monter la montagne pour trouver la sérénité...wink

De plus je passe le week-end chez mon cousin qui pour lui cela sera son premier "ADDM" 'Au Delà Du Marathon).. il angoisse un peu, il n'a jamais géré une effort de plus de 4H00..

VENDREDI 11 octobre : 20H30, 6°, vent moyen Est

Equipement : ML/TS Kalenji Club/collant kalenji/chaussette crivit/MIZUNO Mustang avec semelles orthopédiques.

Les premiers frimas de l'hiver sont bien présents, la neige est tombée dans les Vosges.. et deux couches de vêtements sont les bienvenus, le buff est aussi descendu de la tête pour protéger le cou, pas le moment d'attraper froid.

Courir la nuit reste toujour un plaisir, sensation de liberté qui efface toute la fatigue de la journée.

Direction Queuleu par la Rue des Déportés, même pas un arrêt sur les hauteurs, je retrouve directement l'Avenue de Strasbourg pour m'amuser à slalommer avec le METTIS qui me klaxonne à tout va ..

Le pied est léger, le retour au running course avec semelle est appréciable surtout sur route sèche, je me fait même "flascher" à un radar de ville qui m'annonce par un smeiley une vitesse de 10km/h..smiley

Après 1H30 à ce rythme je retrouve la chaleur de mes murs.

Demain matin : don de plasma

Dimanche on inverse les rôles comme bénévole pour assurer une course sereine au marathoniens, l'appareil photo sera de sortie aussi, rendez vous demain pour savoir où je serai placé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Dim 13 Oct - 17:48

DIMANCHE 13 octobre

7H30 : direction mon poste comme bénévole, mais cela va faire l'objet d'un autre post avec un lien pour les photos au 11ème et 36ème km.

14H00 : 9° avec vent du Sud

Après avoir vu ces forçats du bitume, j'ai des fourmis dans les jambes et aussi un sérieux besoin de me réchauffer.

Equipement : collant kalenji/ML+TS Terril/NB890.

Le petit déjeuner date de 7H30 du matin, le soleil arrive maintenant à percer les nuages, il est temps de courir un peu le long de cette ligne bleue..

Direction PELTRE, le vent est de face, j'emprunte la "route de guerre" pour arriver au km18, avec ce vent de face assez froid et la cote, cette partie du tracé a dû faire des dégats dans les rangs, même à 14H00 c'est pénible, alors le matin....

Pour moi, l'allure est bonne, après le don de plasme d'hier, le CW ne dépasse pas 10km/h avec juste une pointe à 11,7 dans la descente., avec près de 450km au compteur les NB890 ne présentent aucun signe de faiblesse au niveau de l'amorti comme au dynamisme, seule la semelle commence à devenir lisse à certains endroits.

Retour tranquillou sur ces bonnes sensation, au total 14km pour 1H23

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Lun 21 Oct - 22:07

Samedi 19 octobre :

15h00 : avec mon cousin Christian, nous nous rendons à DECATHLON Belfort pour retirer nos dossards. Amère surprise, seule une table est mise à disposition dans un coin, à coté des toilettes, où se tiennent tant bien que mal les organisateurs de la Belfortrail en entassant leur cartons de tee-shirt tout en gardant le sourire.

Une enveloppe DECATHLON contenant le dossard sera la seule contribution du magasin à l'évênement....Cela ne nous donne guère envie de s'attarder dans les rayons....

Du coup, ayant croisé les Loulous de l'ESH avec leur estafette, Christian se propose de leur faire découvrir GIROMAGNY, lieu de départ et d'arrivée, très joli village au pied du Ballon d'Alsace à 450m d'altitude,

Mon cousin est des plus inquiet, il n'a qu'un passé de marathonien (3H15), sa connaissance du trail long se cantonne à des reconnaissance de la BELFORTRAIL qu'il a fait avec les organisateurs durant cet été.

Nous discutons équipements et gestion de l'effort autour de succulentes pâtes maison.

Dimanche 20 octobre

5H00 : petit déjeuner et en route pour le départ, le thermomètre de la voiture affiche 14°, une lègère pluie tombe, hier la météo annonçait des orages locaux, par prudence, j'ai décidé de me passer des bâtons.

6H45 : j'attends tranquillement mon tour aux les toilettes quand Christian vient m'annoncer que le départ est à 7H00 et non 7H30 comme je le pensais... juste le temps de me rendre à la voiture, prendre mon équipement (j'en oublierais les gants du coup...) et me rendre sur la ligne. Je dit à mon cousin de ne pas m'attendre, il a adopté un rythme marathon.

L'équipement sera : Sous-vêtement B'TWIN/TS Kapteren Kalenji/Cuissard Kapteren Kalenji/Manchette B'TWIN (elles sont plus épaisses) / Chaussette Kapteren Strap/Manchon/Casquette+buff au cou/XT4

7H00 : départ, la pluie est maintenant bien présente, mais la température reste agréable, il fait encore nuit, comme pour l'AUBRAC, le jour se lève, je me passe facilement d'une frontale, surtout que ces premiers km sont jalonnés de torche allumées ou des lampions clignotants du plus bel effet. Le parcours est très bien indiqués soit par des banderoles ou des points roses au sol.

La CW300 est en mode heure/km parcouru : l'objectif premier est de ne pas dépasser les barrières horaire, beaucoup de participants insistent sur ce tracé exigeant et une détérioration des sentiers avec les dernières pluie. Le premier ravitaillement est au 18ème km avec un temps limite fixé à 10H30.

L'adoption de la casquette est une excellente idée, avec cette pluie continue, la visibilité est assurée, les chemins sont beaucoup en monotrace, des sentiers se sont transformés en ruisseaux d'écoulement des premières neiges, la boue n'a guère le temps d'adhérer, le réel danger reste les multiples pierres glissantes sous l'eau.

Le plafond reste bas, pour les photos c'est pas gagné, la buée s'installe sur le cadran. Les premières difficultés sont avalées sans problème, après un premier sommet nous redescendons dans une vallée à (altitude 450m) pour le 1er ravitaillement, il est 9H30, je suis largement dans les temps. Derrière le clocher se profile la suite

Maintenant les choses sérieuses commencent, devant nous le Ballon d'Alsace à + de 1200m que nous atteindrons dans 6km environ, soit un dénivelé positif de près en 650m en 5km...

Visuellement, c'est bucolique... nous avançons au bruit des torrents, escaladant plusieurs escarpements, les 4 premièrs km se font en presque une heure, à l'abri de la pluie dans les bois, au fur et à mesure de la montée;

Le vent se fait entendre et nous accueille sur le sommet, la température a chuté, la pluie s'est transformée en grésille, nous sommes enveloppés par le brouillard. Tout est nu, impossible de trouver un abri pour s'abriter et sortir le coupe-vent, après après traversé le plateau un chalet se présente, j'en profite pour m'abriter sous l'auvent et rajouter mon coupe-vent, je suis pas seul, plusieurs participants ont le moral au plus bas devant de telles conditions...

Pour ne pas les entendre, je m'éloigne dans la descente tout en réajustant mon sac... et m'offre une belle chute que j'amortie avec les mains...Plusieurs participants s'arrêtent, m'aident à me relever, s'inquiètent de mon état mais rien de cassé ou trop abîmé, juste beaucoup de sang avec ces nombreuses coupures sur les pierres.....

Chaque muscle de mon corps est sensible, maintenant c'est moi qui fait grise mine, l'idée de retourner au poste de secours situé au sommet me traverse, le prochain ravitaillement est dans 12km, l'option 2 est retenue, sauf que la descente se fait de façon très prudente.

Les kilomètres aidant, le rythme revient avec le moral, les mains chauffent un peu, je nettoie le tout à la première cascade. La CW300 m'informe que je suis toujours avec une marge d'une heure. Kilomètre 35 je trouve mon cousin en arrêt, il est épuisé avec des douleurs aux cuisses, il n'a pas de gps et perdu dans ses repères, le rassure, un ravitaillement est dans 3km, il a largement le temps de le rejoindre en marchant, je lui laisse des gels et lui donne rendez vous en bas.

Kilomètre 38, 13H00, 2ème ravitaillement, toujours 1H00 d'avance sur la barrière horaire, l'idée d'abandonner est totalement oubliée, nous sommes redescendu à une altitude de 450m, un petit détour par le poste de secours est nécessaire pour nettoyer les coupures, l'infirmière me trouve bien douillet avec le désinfectant !!!!

En attendant mon cousin, j'en profite pour avaler tranquillement une soupe de pates chaude et compléter la poche avec du coca et de l'eau. Un sms de Christian part m'informe qu'il va abandonner et me dit de continuer sans lui.

Seconde grosse difficulté, La Planche des Belles Filles qui a déjà fait la une lors du précédent Tour de France et que nous entreprenons de face... bref un dénivelé de près de 700m sur 3km.... mais, mais mais, il ne pleut plus !!!!!


Même configuration que la précédente montée, nous sommes maintenant une petite équipe naviguant sur les mêmes rythmes, tout en étant plus difficile, la perspective que chaque km parcouru me rapproche de l'arrivée atténue la fatigue, par contre des crampes dans les cuisses reviennent régulièrement. Le dosage de la boisson n'est certainement pas adapté à l'effort consentie.

Le sommet est atteint, les conditions sont meilleures que sur le Ballon d'Alsace, j'essaie d'enclencher l'appareil photo, mais il ne répond plus. Cette fois, la descente est prudente, inutile de se crascher si près, dans le village 600m plus bas, il est annoncé une dernière montée.... Le mont JEAN = 400m de D+ sur 2km..... et après, juré les 3 derniers km, c'est que de la descente !!!!!

J'en arrive à en rigoler ..avec plus de 45km dans ces conditions, c'est pas ça qui va m' arrêter, même pas vu un loup !!!!

Bref; une montée en rythme, surtout quand on sait que derrière le sommet se trouve l'arrivée, par contre la descente se révèle très technique, des plus boueuse. En bas, je rattrape un participant en perdition, l'invite à terminer ce dernier km ensemble, c'est l'entrée de Giromagny, Christian me retrouve, les derniers 500 m se font en petites foulée à deux, le sourire au lèvre. smiley

En résumé : au final le GPS affiche 52km pour 3300m de D+ (le fait que je me sois relevé est comptabilisé ???) Mais comme annoncé sur leur site, un trail exigeant mais qui vaut vraiment le détour. Par contre les XT4 n'ont pas aimé, le renforts sur les cotés intérieurs sont totalement décollés. Quelques difficultés à tenir un stylo en main ce matin, les gants cyclistes seront en priorités sur les futures check liste. Les cuisses dures, mais il va falloir retrouver la forme pour l'EUROCROSS dans 15 jours.....



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Jeu 31 Oct - 16:00

Maintenant direction l'EUROCROSS

Date : 02 novembre 2013

Lieu : Groningen (Pays Bas)

Objectif : Cross de 10 km pour les hommes et 5km pour les femmes réunissant 12 fonctionnaires du Ministère de la Justice de 10 nations européennes

La sélection française a été facile, il suffisait de participer à 2 courses homologuées par notre calendrier et les 12 meilleurs chronos étaient retenus.... au final nous étions 11 candidats...

Reste la préparation avant cette échéance et après ce week-end

Mardi 22 octobre :

9H30 : séance récupération = 6km route en mode light

Ce midi, présentation du professeur de PILATES aux collègues de travail et 1er séance test dont j'ai profité. Gros succès, un calendrier de module de 3 séances est fixé et affiche déjà complet.

Semaine en mode repos, les exercices de ce midi seront à refaire, dimanche entrainement route sur 12km avec un peu de VMA sur 1000m


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Jeu 31 Oct - 16:02

Samedi 26 octobre

15H00, il faut justement un temps magnifique, des fourmis dans les jambes = rien de tel qu'une
petite séance !!!

Pour un 26 octobre, je me retrouve en short et TS de la course des terrils, limite si j'ai pas les lunettes de soleil... semelles orthopédiques sont aussi de la sortie, histoire de se préserver.

Séance tranquille à 10km/h, le long des canaux, le sol de terre est souple voir boueux en certain endroits, les couleurs automnales sont sublimes, une douce brise du Sud me fait oublier que ce soir nous passons à l'heure d'hiver...

1H15 et 12km après je rentre serein pour essayer de réparer les XT4, demain sortie de 10 km pour tester la soliditer des renforts.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Jeu 31 Oct - 16:03

Dimanche 27 octobre

9H30 : le temps que cet orage passe (je déteste partir sous une forte pluie...) un coup de net pour voir les temps de passage de Julien Bartoli, hier il été annoncé un vent fort, c'est loin d'être un marathon roulant au vu des chronos des années précédentes.

10H00 : à mon tour de m'élancer

Equipement : short kiprun/TS Kapteren/chaussette Crivit/XT4. Météo : ciel couvert, 15°

Après la sortie d'hier, changement de programme, plus de VMA, mais une séance trail sur les hauteurs de Queuleu, je veux aussi vérifier que les réparations sur les XT4 tiennent avant les EUROCROSS dans 6 jours.

Il a plut toute la nuit et la matinée, les sols sont détrempés... mais j'ai l'habitude maintenant ... sauf que les chaussettes CRIVIT sont loin d'avoir les qualités des Kapteren Strap et très vite se changent en éponges... Qu'importe, je suis en mode cardio, le cadran affiche 135bpm avec des pointes de 155 sur les montées qui semblent facile après le week-end dernier...

La descente permet de vérifier la solidité des XT4, elles verront les sols hollandais...

Après 1H18 et 13km, il est temps de clôturer cette sortie, surtout que le vent se lève brusquement l'horizon est des plus sombre.

Demain vais voir tout de même pour des pointes avec une dernières sortie mercredi.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Jeu 31 Oct - 16:05

Mardi 29 octobre : 19H00/8°/vent faible

Equipement : ML/TS Kalenji By Night/cuissard Kapteren/XTA

Une dernière sortie avant samedi, inutile d'en faire trop, il y a peine 10 jours je terminais BELFORTRAIL. Au contraire est ce un effet post ultra ??? Aucune fatigue, du jus à revendre...

Juste un détour par le parc LOTHAIRE, histoire de faire un peu de bosse (ça existe aux Pays Bas ???) et surtout essayer la tenue des réparations effectuées sur les XT4.

Au final : 6 montée de la butte, coté herbe, j'arrive à ma surprendre en allongeant la foulée sans aucune gène à la hanche, même la main est dégonflée, le choc de la gourmette n'est plus douloureux.

Retour en petite foulée, il faut encore que je je bosse mon néerlandais..

Ricotta
1 bord vlinderhuis carbonara
Dessert: : tiramisu
1 cappuccino

C'est bon j'assure en néerlandais coté restauration...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Lun 4 Nov - 19:34

Au delà de l'aspect sportif de cet événement, le coté échange et partage de la culture sportive entre nations différentes était des plus motivant pour ce week-end dans le plat pays.

Vendredi 1er novembre : après un voyage de près de 600km notre voiture (nous sommes 5)) arrive sur les lieu de rendez vous. La première vision est le nombre de personne se déplaçant en vélo, même avec cette météo pluvieuse et une température de 11° .



En attendant nos collègues (6) nous allons voir les lieux du cross, c'est dans les bois, le long d'un canal, à première vu, le parcours est plat et très humide..

Un passage en ville pour apprendre que les magasins ferment à 17H00, le repas est servi à 18H00...

Autre découverte, il n'y a pas de pain le soir, ni eau en carafe, mais c'est des spaghettis....

19H30 : avec Joël, notre chef d'équipe, nous assistons en équipe de 2 par nation à un réunion avec le pays organisateur, les échanges se feront en anglais. Présentation du programme pour le week-end et question diverses,

Un grand débat s'installe avec l'équipe d'Irlande qui souhaite un classement différent pour les podium, deux tranches d'age sont retenues 18/45 ans et 46/et +, il est demandé 3 catégorie 18/30-40/50-51 et +, l'équipe anglaise s'y oppose fermement..... j'apprendrais par la collègue allemande qu'en fait c'est une question de stratégie car selon le classement retenu, les chances de podium sont + avantageuse pour l'Irlande...

Le pays organisateur appliquant son règlement interne, il appartient aux pays visiteurs de le suivre.

La deuxième question est de définir le pays organisateur pour 2014. Cette année initialement, il devait s'agir de l'Ecosse qui pour des raisons budgétaires a renoncé, j'apprends que 11 pays venaient régulièrement et que cette année nous ne serons que 8, des restrictions budgétaires dans les différents ministères limitent fortement les possibilités ; ne nombreuses équipes présentent n'ont plus d'aide et doivent en cours d'année organiser la prise en charge des différents déplacements.

En fin de compte, la Suède s'engage pour 2014 sous réserve de l'accord de son Ministère et d'un nombre suffisant de nations participantes.

Une dernière réunion avec notre équipe pour faire le point de la journée de demain et percevoir nos tenues, rendez vous à 8h00 pour le petit déjeuner, nous courons à 10H30.

Samedi 02 novembre : le ciel semble s'éclairer, c'est la première fois que je me déplace avec un survêtement où il est inscrit « FRANCE » dans le dos. Dans la salle du petit déjeuner, chaque équipe arbore ces couleurs, c'est du plus bel effet.



L'équipement sera : ML noir/débardeur FRANCE /short FRANCE/ chaussette kapteren strap/XT4 ;

Un bus nous conduit sur les lieux, une salle est à notre disposition pour nous changer. La température me semble douce sous les arbres. Un petit tour, histoire de reconnaître cette boucle que nous parcourons 4 fois, C'est vraiment PLAT, !! même pas un fossé ou un butte où il faudrait lever le pied.... les comparaisons de nos différents GPS, le confirme, le D+ est de 0,



Nous prenons un peu de retard, 10H30, c'est la course des féminines pour 2 tours, un armada suédois domine l'ensemble, Bernadette la représentante française essaie de rester dans leurs foulées, elle terminer 4èV2.


C'est notre tour, devant le niveau et 15 après le dernier trail, le décide prudemment de rester en arrière pour de pas me faire entraîner par les fusées devant . La cloche de départ, les XT4, adhèrent bien à ce type de terrain fait de feuille et boue, le cadran affiche une vitesse de12km/h.

Le premier se boucle par un tour en épingle qui nécessite une relance, j'ai laissé partir le plus gros de la troupe, déjà devant des abandons, les féminines nous applaudissent à chaque passage. Au 3ème tour je me fait dépasser par le groupe des premiers, ils seront tous les 3 trois sur une fourchette de 35mn... dont notre poulain français qui se faira dépasser à 300 mètres de ligne d'arrivée. Pour ma part je continue mon chemin, après 7km, je commence à être bien, je double quelques concurrents, essaie de trouver une sensation de descente dans la dernière ligne droite, les jambes sont bonnes, je suis là pour le plaisir, la ligne d'arrivée est franchie sur une dernière pointe de vitesse, comme me l'on fait remarquer les collègues, 10km pour moi c'est un échauffement, sur le ton de la plaisanterie je propose de rentrer en footing:

Après une douche nettoyante (savon et serviettes sont fournis sur place) nous nous retrouvons dans une grande salle pour une légère collation et la remise des prix ; comme prévu l'équipe irlandaise domine, talonnée par les suédois nous tirons notre épingle du jeu en terminant 3ème avec 3 finishers dans le top 10.

Une discussion avec les irlandais me montre qu'ils ont très à cœur cet EUROCROSS, des entraînements sont organisés au cours de l'année, c'est vraiment une course stratégique d'équipe qui est élaborée, les suédois nous apprendrons en soirée qu'il font de même.....avec l'organisation de stage et un véritable soutient de leur hierarchie.

L'après midi sera consacrée à une visite de la ville de VEENHUIZEN, outre d'alléchantes tavernes et des devantures fromagères, nous trouvons un magasin de sport doté d'un rayon course à pied assez conséquent. Beaucoup d'articles pour la visibilité nocturne, dont un « gilet » avec led et une ceinture pectorale assez innovante, également de nombreuse possibilités de port pour l'hydratation avec des bidons en portée manuelle par scratch sur le dessus de la main (contenance limitée à 250ml) ou des ceintures multi-aménageables, la tendance semble aussi être vers une accentuation des couleurs sur les vêtements. C'est toujours intéressant de découvrir la « mode » sportive ailleurs.

La soirée se terminera sur un gala où nous aurons l'occasion de d'échanger avec les collègues des conditions de travail et de reconnaissance extra-professionnelle, il en ressort qu'il existe une certaine dégradation pour l'ensemble, l'esprit d'équipe est une notion qui se perd, faute de soutien par les instance dirigeantes, mais la passion du sport demeure toutefois chez beaucoup, Pour clôturez la soirée, je découvre une coutume qui consiste à échanger des maillots de course à pied de chaque pays et me retrouve avec un splendide maillot hollandais orange.

L'idée de tenter une sélection pour 2014 avec un EUROCROSS en Suède est des plus motivantes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Ven 8 Nov - 23:27

VENDREDI 08 novembre : 20H00, 12°, nuageux, vent moyen

Après une journée à rallonge, rien de tel qu'un footing en mode trail de nuit.

Equipement : TS kapteren/cuissard kapteren/chaussettre CRIVIT/XT3

Premières sortie de l'année en nuit totale avec frontale. Drole de sensation avec les XT3, c'est le jour et la nuit avec leur future remplaçante.

La pluie n'a cessé de la journée, mais je commence à voir les étoiles laugh, le tracé va être gras. Direction le classique chemin vers MAGNY et surprise la Seille est sortie de son lit... pas envie de faire demi-tour, je connais le tracé, avec la frontale, je traverse ces mare de 10cm, une bonne séance d'aqua-jogging impromptue !!!

Retour dans les champs, c'est vraiment gras... en voulant monter sur les cotés, glissade...la boue amortie le choc, les vêtements sont bons pour un trempage toute la nuit...

Le plaisir demeure, j'en rigole presque !!! à croire que la CAP rend fou !!!wink

Après 1H00 à ce régime, retour maison, me ramasse un savon au passage vu l'état des vêtements, personne ne s'inquiète si j'ai eu mal !!!!! Heureusement je peux conter mes malheurs ici avec un bon bol de soupe aux vermicelles devant moi.

Dimanche séance trail 3H00 / Lundi séance trail 2H00
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isa et jp
Posteur Ethiopien Blanc
Posteur Ethiopien Blanc
avatar

Nombre de messages : 635
Age : 56
Localisation : gandrange
Emploi/Loisir : marié/course a pied vtt
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Sam 9 Nov - 1:38


VOILA LE BONHEUR...........
UNE SORTIE NOCTURNE SUR LES CHEMINS
UNE LAMPE FRONTALE
DE LA BOUE

ON EST TOUS DE VRAI ENFANT.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.eshcap.com/accueil.htm
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Dim 10 Nov - 15:58

Dimanche 10 novembre : 10H00/6°/vent moyen/pluieeeeeeeeeeeeeeeee

Equipement :ML B'TWIN/gilet pluie fluo/baggy kapteren/chaussette montante Crivit/XT3

D'un naturel positif, s'il pleut au départ, je rentrerai au sec..wink

Initialement je devais retrouver le groupe OVS, mais la perspective d'une sortie route avec le Saint Quentin ne m'enchantait guère, plus envie d'une séance trail.

Dès les premiers km, je réalise mon imprudence, la température a fortement baissé depuis vendredi, un ML est loin d'être suffisant, mes doigts sont enjourdis avec cette pluie froide mais cela devrait aller mieux une fois sous les arbres le long du canal.

Le sol est très meuble, beaucoup de flaque, l'occasion de tester l'évacuation de la XT3, pas de sensation d'échauffement avec les chaussettes, par prudence j'ai appliqué un gel HANSAPLAST ampoules.

après une première heure, j'arrve au terme de cette ligne droite, la moyenne reste de 9km/h, aucune sensation de fatigue, il est temps d'attaquer la montée pour rejoindre Augny. Le sentier s'est transformé en ruisseau (petit souvenir BELFORTRAIL), un bip intenpestif de la montre m'interpelle, le cadran défile les km... j'en suis au 69ème !!!! surprise Problème de captage au alentour de la base, forte humidité ????? Impossible d'éteindre l'écran, les boutons ne répondes plus... je continue sous cette musique bippante...

Arrivé sur Augny, déjà 190km... la pluie continue et je ne me suis pas réchauffé... Heureusement je connais le tracé, de façon intermittante l'écran affiche des données correctes, le chrono fonctionne, les 3 derniers km se font à la moyenne convenue.

En insistant fortement, j'arrive à éteindre le CW300, des lignes horizontales restent sur l'écran.. je le rallume, l'heure est correctement indiquée.. mais aucun bouton de fonctionnent... la montre est détectée par le logiciel, la séance n'a pas été sauvegardée...

Mardi je vais voir pour un échange, surtout que dans 14 jours j'en aurai besoin !!!! Mad 

Bon pour me remonter le moral, je passe en cuisine pour un cake chocolat/gimgembre Laughing Laughing Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isa et jp
Posteur Ethiopien Blanc
Posteur Ethiopien Blanc
avatar

Nombre de messages : 635
Age : 56
Localisation : gandrange
Emploi/Loisir : marié/course a pied vtt
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Dim 10 Nov - 17:32

HELLO

TANT QU IL N Y A QUE LA MONTRE QUI EST DEFFECTUEUSE....

CA VA

SEE YOU SOON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.eshcap.com/accueil.htm
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Dim 10 Nov - 18:04

Sur ce genre de tracé, au milieu de nul part, j'aime bien savoir où je suis, l'affichage des km parcourus ça aide.. L'avantage des montres Géonaute est qu'elles ont une autonomie de + 5H00.
Vais voir la semaine prochaine pour faire marcher la garantie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Lun 11 Nov - 16:18



Lundi 11 novembre : 10H30/2°/vent nul/brouillard

La température continue sa dégringolade, la météo prévoyait un ciel dégagé mais c'est un épais brouillard qui s'est installé.

Equipement : ML/TS technique/gilet fluo/collant/chaussette CRIVIT/TR3/Bonnet.

Après un bol de café avec une cuillère de miel, la sortie de ce matin va m'amener jusque sur les hauteurs de Saint Julien les Metz en passant par divers chemins mais aussi une grosse partie en ville. Le retour avec les TR3 se fait naturellement, elles ont connu la Saintélyon et l'Aubrac Circus = plus rien à prouver. Hier les XT3 m'ont de nouveau laisse un début d'ampoule ..angry

J'allume le CW300 par curiosité, il semble fonctionner... au moment où je veux le passer en mode exercice, les touches ne répondent plus...

La séance se fera simplement au feeling avec un chrono.

La chute de température est vraiment perceptible, je regrette d'avoir laisser les gants dans leur panier (j'ai aussi un panier avec une multitude de gants..wink) le brouillard est trés épais, le gilet fluo reste indispensable. Peut de monde dehors, je traverse la ville tranquillement pour attaquer la montée dans Saint Julien les Metz, les sensations sont bonnes même après la sortie d'hier. Les sols sont aussi détrempés, la semelle usées des TR3 glisse, la prudence s'impose, la descente se fera coté route.

La première heure est passée, il est temps de rentrer, je passe par le centre ville, le marché de Noël s'installe, la grande roue est déjà montée. C'est cliché mais j'adore ce temps des festivités. Coup de froid sur les 3 derniers km, j'ai tapé dans les réserves, cette deuxième sortie à jeun d'affilée atteint ses limites. Il est vraiment temps de rentrer après 2H00 d'effort.

Au final, sur ces deux jours, je totalise 45km d'endurance pour 4H30. c'est suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isa et jp
Posteur Ethiopien Blanc
Posteur Ethiopien Blanc
avatar

Nombre de messages : 635
Age : 56
Localisation : gandrange
Emploi/Loisir : marié/course a pied vtt
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Lun 11 Nov - 19:26

OSO APPROCHE

MON ENTRAINEMENT ASSEZ PROCHE DE TOI

20 KILO SAMEDI D+ 450
14 KILO DIMANCHE D+ 290
08 KILO CE JOUR SANS D+

MAINTENANT REDESCENDRE EN INTENSITE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http:// http://www.eshcap.com/accueil.htm
galaté
Posteur Ethiopien
Posteur Ethiopien
avatar

Nombre de messages : 3001
Age : 55
Localisation : MONTIGNY
Emploi/Loisir : fonction publique
Date d'inscription : 15/11/2008

MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   Lun 11 Nov - 20:02

Idem, maintenant c'est 10 jours pour faire du jus.
Reste aussi à convenir des modalités pour ce week-end.
Vous pensez partir vers quelle heure pour OLNE ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE   

Revenir en haut Aller en bas
 
JOURNAL D'UN CINQUANTENAIRE
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qui tient un journal de bord ? [pêche carpe]
» le journal DE LA COUPE DU MONDE 2010
» Mon journal de navigation en ligne
» Petit reportage au journal de 13h
» Article journal [Le Courrier Cauchois]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de courirenmoselle :: Course à pied :: Forum général :: L'entrainement-
Sauter vers: